Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des mamans en quête d'un job
  • Le blog des mamans en quête d'un job
  • : Concilier vie professionnelle et maman...un vrai défi ? un équilibre à trouver ça oui, en se posant les bonnes limites ! et les bonnes questions...
  • Contact

Favoris

http://www.wikio.fr

  logo egg

logoeducalangues

Coups de coeur



..Pour le commander 


 

 

 

 

 

 

 

 

Le job de ses rêves, un livre plein d'idées et des tests.

Par  Fanny Dalbera. Dessins de Pénélope Bagieu.

 

Patch_jobreve.jpg

7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 18:45

 

Les femmes, plus touchées par le stress au travail ?

 

 

Selon différentes études, les professionnels du coaching en bien être s'accordent à dire que les femmes sont plus marquées par le stress que leurs homologues masculins. Plus émotives, elles encaissent davantage d'anxiété mais, parallèlement, elles sont également plus réceptives à des formules de remise en forme au travail.

Un entretien avec Géraldine Marillet, sophrologue, praticienne shiatsu et coach en entreprise, fondatrice de la société InstanZen, logoinstantzen-copie-1.jpgpermet de faire le point sur la prise de conscience émergente du stress en entreprise et du gâchis humain et économique que cela engendre. Conscience qui a permis, petit à petit, de sensibiliser les managers à des techniques de prévention du stress.

 

Les préjudices causés par le stress

Les symptômes de ce stress au travail ont été stigmatisés à travers plusieurs critères.

L'absentéisme, le plus visible et le plus fréquent mais aussi, par voie de conséquence, les arrêts de travail prolongés, la baisse de rendement des salariés touchés, le manque de motivation, le mal être.

Outre un préjudice humain, les entreprises ont réalisé qu'elles étaient également perdantes sur le plan économique à cause du coût de ces arrêts de travail, et du coût du travail mal fait, plus difficile à chiffrer mais bien réel et souvent préjudiciable aux autre salariés. Ajoutons à cela les coûts médicaux pour la Sécu et l'on comprend pourquoi il y avait urgence à réagir !

 

La réglementation

Un accord cadre européen sur le stress au travail, paru en juillet 2008, et étendu le 23 avril 2009 stipule que « tout chef d'entreprise a des obligations en termes de santé et de sécurité envers ses salariés » et se doit donc « de prendre des mesures et des actes de prévention, de formation et d'information ».

1 an plus tard, en février 2010, le rapport Lachmann-Larose-Pénicaud émet 10 propositions visant à améliorer la santé psychologique au travail,et à prendre davantage en considération les rapports sociaux qu' implique le travail en entreprise et l'organisation individuelle et familiale qui s'ensuit.

 

D'autre-part, un document unique mis en ligne sur le site du ministère du Travail en fevrier 2010 que devaient dûment remplir les 1500 entreprises nationales de plus de 1000 salariés devait permettre de renseigner, entre autres :

-le choix des procédés de fabrication

-les procédures de travail

-les substances et matériaux utilisés

-la définition des postes et l'adéquation de la formation des salariés à ces postes.

 

Ce document sert de référence aujourd'hui pour évaluer les risques de certains métiers et les conditions de travail des entreprises, et gare aux mauvais élèves ! Car ce ne sont pas les sanctions financières, trop faibles pour les inquiéter, mais plutôt la mauvaisse presse entraînée par leur classement au hit parade des cancres des conditions de travail qui permet aujourd'hui de faire foi en la matière. Rappelez-vous le tollé lors de la publication de la liste des 10 pires entreprises françaises en termes de conditions de travail et dont les noms avaient finalement été retirés.

 

Les indicateurs de prévention

Comment, alors, accompagner les entreprises et leurs équipes de management, pour améliorer le contexte professionnel de leurs salariés ? Plusieurs critères de prévention sont proposés par les 3 grandes agences pour l'amélioration des conditions de travail (l'INRS, l'ANACT, la CRAMIF) pour faire un audit.


3 niveaux de prévention sont étudiés.

1er niveau : comment réduire les facteurs de risques à la source de l'organisation du travail, avant même que le mal être ne s'installe en somme ?

2ème niveau : comment gérer les conséquences de ces risques mais sans modifier en profondeur les bases de l'entreprise. On donne les outils pour aider à pallier les risques de stress.

3 : une fois le mal être installé, comment ramener le salarié comme acteur de l'entreprise, lui redonner la motivation et l'énergie nécessaires.

 

marillet-instanzen.jpgDes outils

1 / Lutter contre les conduites addictives dérivatives (oui ça fait savant mais c'est simple en fait), en aidant le salarié à réduire sa consommation de tabac, d'alcool,de café, de médicaments...qui sont bien souvent des manifestations d'un stress, un moyen d'échapper à la pression.

2 / Proposer des ateliers pour relancer la machine humaine et redonner au salarié son envie de s'insvestir dans son travail (et faire plaisir à son patron chéri)...

Les ateliers sont légion, sous forme d'apprentissages à la relaxation (massages, yoga, sophrologie, gymnastique, shenshiatsu..), à la créativité (séminaires de création par équipes pour souder les salariés ou seuls, par l'Art, généralement (peinture, théâtre,musique), à l'écoute de soi (psychologie, éducation émotionnelle, apprentissage de la PNR)..bref vous l'aurez compris de nombreux outils sont à votre disposition (et à la discrétion de l'employeur) pour vous aider à repartir du bon pied !

 

Les interlocuteurs en entreprise

Si vous êtes dans une situation de malaise..qui aller voir pour vous aider en interne ?

Il existe un nouveau statut, celui de préventeur, souvent des salariés issus de la maison depuis un moment,qui vous aideront dans votre démarche et vous conseilleront.

Plus globalement, adressez-vous aux Ressources Humaines, au médecin du travail, ou encore au service de communication interne.

 

 

Instanzen agit commepréventeur des risques psycho-sociaux en entreprise, elle aide les salariés à retrouver un équilibre, en protégeant leur bien être et leur santé. Géraldine Marillet travaille au sein de grosses structures comme France Télécom et dispense des ateliers de relaxation, shiatsu, sophrologie, en groupes ou en individuels.
Membre de la commission Souffrance au travail, InstanZen participe également aux travaux de l’Observatoire National de la Sophrologie, via la mise à disposition d'articles et d'études menées sur le terrain au sein de ses différentes commissions (travail, douleur, périscolaire, …). Cette jeune femme pleine d'entrain vous redonnera certainement l'envie d'avancer !


 

A lire également :

le bien etre en entreprise

sur le rappport Lachmann

rapport Lachmann

inrs

travailler-mieux

 


Partager cet article

Repost 0
Published by sansinette - dans bien être au travail
commenter cet article

commentaires

Suivez-moi ici aussi !

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

 

 

 

C'est d'actu

 

 

guidemampreneurs  Sortie du guide des Mompreneurs

de Valérie Froger

Qui sont-elles ? comment font-elles ?

Portraits et conseils.

 

 

 

Vidéos