Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des mamans en quête d'un job
  • Le blog des mamans en quête d'un job
  • : Concilier vie professionnelle et maman...un vrai défi ? un équilibre à trouver ça oui, en se posant les bonnes limites ! et les bonnes questions...
  • Contact

Favoris

http://www.wikio.fr

  logo egg

logoeducalangues

Coups de coeur



..Pour le commander 


 

 

 

 

 

 

 

 

Le job de ses rêves, un livre plein d'idées et des tests.

Par  Fanny Dalbera. Dessins de Pénélope Bagieu.

 

Patch_jobreve.jpg

8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 17:16

 

Ce n'est certes plus un scoop..puisque le classement est sorti en octobre, mais jobetmaman avit envie de revenir sur ce top 100 des femmes les plus puissantes au monde..un terme très ambitieux et certes forcément restricitf mais dont l'impact est fort et les nouvelles 'catégories' 2010 intéressantes.

Le magazine Forbes a publié, comme vous le savez, son classement  2010 des 100 femmes les plus influentes dans le monde. Cette année, Michelle Obama a sans surprise pris le premier rang du classement. Elle déloge ainsi la chancelière allemande qui trônait au sommet depuis les 4 dernières années.

Irene Rosenfeld, la PDG du géant alimentaire Kraft Foods se classe au 2erang et la célèbre animatrice et femme d’affaire Oprah Winfrey ferme le podium. Du côté de nos représentantes françaises parmi le top 50, seules 3 personnalités féminines sortent du lot, notons Anne Lauvergeon, dirigeante de Areva qui siège au 24erang ainsi que Carla Bruni-Sarkozy qui arrive au 35erang du classement ou encore Christine Lagarde, 43ème. anne-lauvergeon_50x50.jpg

Ce qui est nouveau et méritait que l'on revienne sur le sujet, ce sont les nouveaux critères de pré-sélection de ces femmes les plus influentes. Car selon le magazine Forbes  "nous avons décidé qu'il était temps d'inclure la sphère culturelle. Nous avons recherché les femmes qui possèdent un public et une plate-forme leur donnant poids et influence : il s'agit de notre nouvelle définition du pouvoir",. 

 Pour la liste de 2010, même si le magazine s’est concentré sur l’entreprenariat, Forbes a donc décidé d’élargir ses horizons et de considérer des femmes dans plusieurs domaines : politique, style de vie, médias, et internet entreprise. Le classement inclut donc cette année des dirigeantes d’entreprises, des chefs d’Etat, mais aussi des célébrités, des designers de mode, des modèles et même des bloggeuses ! (le blog ce nouveau média d'influence). Une sélection basée sur la créativité en plus de l’influence.

lady-gaga_50x50.jpgLes personnalités du domaine artistique sont ainsi à pied d'égalité ou presque avec la Première Dame des Etats-Unis. En effet, l’excentrique chanteuse Lady Gaga prend la septième position et sa compatriote Beyoncé Knowles, neuvième, entrent dans le classement cette année directement dans le top 10.

Pour autant, le leitmotiv pour départager ces femmes influentes reste la visibilité dans la presse et la grandeur de l’organisation ou du pays que ces femmes d’affaires dirigent..Carla Sarkozy-Bruni a-t-elle donc été choisie pour son art, sa prestation de Première Dame de France..ou pour ses 'bonnes oeuvres'..carla-bruni-sarkozy_50x50.jpg  

Une étude américaine de Catalyst indique qu’individuellement, les grands leaders féminins continuent de prendre de plus en plus d’importance sur l’échiquier mondial mais qu’en tant que groupe spécifique, les femmes font face à de modestes gains. Depuis l’an 2000, les femmes représentent 46% de la force de travail américaine mais ne détiennent que 15% des postes clés en entreprise. Moins de 3% des plus grandes entreprises américaines ont des femmes à leur tête.

Quoi qu’il en soit, les femmes du classement de Forbes pourront inspirer la prochaine génération de femmes et confirmer qu’il est possible d’avoir des rôles de pouvoir et d’influence dans des domaines variés.

Voici le top 10 des femmes les plus influentes selon Forbes :

1. Michelle Obama, Première Femme des États Unis

2. Irene Rosenfeld, Chef de la direction de Kraft Foods

3. Oprah Winfrey, Médias

4. Angela Merkel, Chancellière Allemande

5. Hillary Clinton, Secrétaire d’État des États-Unis

6. Indra Nooyi, Chef de la direction de Pepsi

7. Lady Gaga, chanteuse

8. Gail Kelly, Chef de la direction de Westpac

9. Beyonce Knowles, chanteuse et designer

10. Ellen DeGeneres, animatrice

Pour le reste du Top 100 : Classement Forbes des 100 femmes les plus influentes.

Repost 0
Published by lisa Tremblay - dans news
commenter cet article
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 10:50


Depuis la rentrée, tout le monde en parle. Au cœur du débat, la baisse annoncée des fameux trimestres d’assurance retraite octroyés aux femmes à chaque enfant.
Un « bonus » accordé aux femmes pour compenser une retraite faiblarde due, notamment, à des interruptions de carrière liées à la maternité.


Petit récap : 1971 : Un complément de retraite pouvant aller jusqu’à deux ans de cotisation par enfant est accordé aux femmes dans le secteur privé.
Pour y avoir droit, selon le site dossier familial , les femmes doivent avoir assumé la charge effective et permanente de leurs enfants.
Ce bonus, enfin, est accordé qu'il y ait ou non interruption d'activité.

De la rébellion dans l’air..
Mais la Cour de cassation, en se basant sur la Convention européenne des droits de l'homme qui proclame l'égalité homme-femme a récemment estimé ces majorations injustes pour les hommes ...qui assument eux aussi la charge de leurs enfants ; certes..(tiens, pour une fois que les hommes ont quelque chose en moins..).

Argument qui se tient sauf si l’on considère les taux de retraite des femmes, généralement encore plus faibles que celles des hommes et ce pour les raisons suivantes :
-salaires des femmes inférieurs, avec diplôme et expérience équivalents
-travail à temps partiel plus répandu chez les femmes
-des interruptions pour congé maternité qui, non seulement pénalisent professionnellement les femmes mais les desservent en termes de calcul des indemnité journalières.

Les femmes en effet totalisent en moyenne 137 trimestres, contre 157 pour les hommes.
. «Si on prive les mères de famille de cette bonification de deux années, ce serait vraiment injuste car 66% des femmes, à la fin de leur carrière, n'ont pas le nombre de trimestres suffisants. Elles ne peuvent donc pas avoir une retraite à taux plein», s'indigne Marie-Laure Dufrêche, Déléguée Générale de Sauvegarde des Retraites.


• Des solutions ?
La Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances recommande que soient prises en compte les indemnités journalières de maternité, au moins dans les cas où ce calcul est plus favorable à l'intéressée.
 Selon Notre Temps 




Autre solution : réduire les durées de cotisation et le calcul des 25 meilleures années dont la durée oblige pour une carrière féminine, souvent plus courte que celle d’un homme (grossesses, interruptions congés education, temps partiels) à prendre en compte des années de salaire à basse rémunération (donc mauvaise retraite).

Soit dit en passant, dans la fonction publique, on se base sur les 6 derniers mois !!..

"La discrimination entre hommes et femmes en termes de salaire et de déroulement de carrière est avérée. Donc, un traitement différent entre hommes et femmes se justifie " selon Marie-Jo Zimmermann, députée UMP du Moselle et présidente de la délégation aux Droits des femmes et à l'égalité des chances,


Finalement, le seul cas où l’on pourrait justifier d’un ajustement équivalent pour les hommes serait lorsque ceux-ci prennent un congé parental, occultant en partie leur carrière professionnelle, tout comme les femmes !

Quant à nous, pour l’instant, en gros,faites des enfants, bossez, éduquez-les et fermez là quand vous serez vieille !
Comme on n’a tjs pas inventé la maternité masculine, en attendant que nos hommes prennent la relève pour être enceints…on aura depuis longtemps atteint le stade de manger les pissenlits par les racines. Quoique…on a bcp parlé sur la toile de Thomas Beatie  américain, enceint et maintenant papa!! Oui je sais ça laisse rêveur des trucs pareils….





.

Repost 0
Published by sansan - dans news
commenter cet article
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 10:20



Eh oui ! c’est maintenant prouvé scientifiquement, notre cerveau évolue constamment, au fil des âges. A condition toutefois de le faire travailler ! Mais chaque situation nouvelle intellectuellement ou émotionnellement l’oblige à

s ‘adapter grâce à de nouvelles connexions des neurones. Aux oubliettes l’idée qu’après 20 ans notre cerveau se ramollit

Et pour preuve, le livre de Katherine Ellison « le cerveau des mères : ou comment la maternité rend les femmes plus intelligentes » aux éditions Marabout, montre comment la maternité booste nos neurones et nous rend plus réactives, plus à l’écoute des autres, plus sensibles. Expérience stimulante pour notre corps et notre esprit, la maternité nous oblige à trouver des solutions au quotidien quant à notre organisation, la gestion du stress, la capacité à gérer 36 000 choses en même temps, à anticiper, planifier etc..







Bref, ayez des enfants,  ça rend plus épanouie intellectuellement !!
Comment alors, ne pas convaincre un futur employeur … ?



Repost 0
Published by sandrine - dans news
commenter cet article

Suivez-moi ici aussi !

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

 

 

 

C'est d'actu

 

 

guidemampreneurs  Sortie du guide des Mompreneurs

de Valérie Froger

Qui sont-elles ? comment font-elles ?

Portraits et conseils.

 

 

 

Vidéos