Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des mamans en quête d'un job
  • Le blog des mamans en quête d'un job
  • : Concilier vie professionnelle et maman...un vrai défi ? un équilibre à trouver ça oui, en se posant les bonnes limites ! et les bonnes questions...
  • Contact

Favoris

http://www.wikio.fr

  logo egg

logoeducalangues

Coups de coeur



..Pour le commander 


 

 

 

 

 

 

 

 

Le job de ses rêves, un livre plein d'idées et des tests.

Par  Fanny Dalbera. Dessins de Pénélope Bagieu.

 

Patch_jobreve.jpg

24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 16:21

 

Je n'en reviens pas ! non je n'en reviens pas..toutes ces femmes qui ne demandent qu'à bosser et dont personne ne veut ! C'est tout bonnnement du gâchis !

 

Plus ça va..et moins ça va. Plus je rencontre de mamans quarantenaires, s'étant un peu arrêtées dans leur carrière professionnelle, plus je constate qu'il y a un fossé entre les entreprises et elles. Toutes ces femmes, qui ont des compétences, acquises dans leurs premiers postes puisque la majorité a travaillé une 10zaine d'années, qui ont envie de reprendre un emploi...et ne trouvent RIEN ! et pourquoi ? parce que la société actuelle considère que,

1/ à 40 ans, vous êtes déjà presque vieille et donc en fin de carrière,

2/ que puisque vous avez eu des postes en pointillés ces quelques dernières années, vous n'êtes plus opérationnelle

3/ que vous avez sans doute mieux à faire : continuer de vous occupper de vos bambins

 

Et donc, il est même inutile de vous répondre quand vous postulez à des offres d'emploi !! à quoi cela pourrait -il bien servir ??  tout simplement à nous considérer un tout petit peu !...

 

auboulot-les-fillesBref, la confiance en soi en prend un coup, l'estime de soi aussi de fait, et l'énergie ou le culot pour enfoncer des portes également.

 

Alors qu'il y a tellement de femmes compétentes et talentueuses qui ne demandent qu'à retravailler ! à qui un avenir de mère uniquement est loin d'être un idéal ou une source d'épanouissement à lui seul. Combien de femmes que j'ai  rencontrées ne savent par où commencer leurs recherches, comment se vendre, comment convaincre ! Tellement de femmes qui, une fois les premières années de leur vie de maman passées auprès de leurs enfants, souhaitent reprendre leur carrière en main.

 

Expertes en événementiel, formatrices, coachs en développement personnel, blogueuses, commerciales, responsables marketing, chargées de communication, ..tous ces profils ne trouvent plus de jobs ! toutes ces mamans ultra motivées, et qui, pour beaucoup d'entre-elles, ont gardé un pied dans une activité professionnelle à temps flexible, qui ont développé un sens de l'organisation et de pugnacité en se formant elles-même, sont oubliées par les employeurs.

 

N'y-at-il pas moyen de repenser les modes de travail, d'aménager des temps plus flexibles, de revoir les critères d'embauche ? pourquoi doit-on nécessairement rentrer dans des cases et montrer une linéarité sans failles ? ne peut-on prendre un peu plus en compte les personnalités de ces femmes, leurs compétences passées et actuelles, renforcer leurs points forts par des formations, leur faire confiance et croire en elles ? car ces femmes là savent souvent très bien ce vers quoi elles peuvent prétendre, et les domaines dans lesquels elles ont une vraie valeur ajoutée, même si cela sort des profils pré-formatés.

 

Certes, la crise frappe tout le monde, des jeunes diplômés aux quinquas expérimentés. Mais c'est notre mode de pensée et notre approche du monde du travail qui doit également changer ! Faut-il vraiment choisir entre carrière professionnelle et être maman ?...

 

Repost 0
Published by sansinette - dans chercher un emploi..
commenter cet article
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 14:05

 

 

 

Jobetmaman et Recrute Maman deviennent partenaires. Vous trouverez donc dans les prochains jours sur jobetmaman des annonces (rubrique emploi) pour mamans issues du site recrutemaman.fr, et régulièrement mises à jour.

Et jobetmaman sera présente sur le site de Recrute Maman à travers un dossier emploi mensuel que vous trouverez dans la rubrique partenaires et bien évidemment aussi sur le blog.

 

 

 

 

Ce partenariat nous a semblé une évidence lorsque nous nous sommes rencontrées Célia et moi; sandrine-jobetmaman.jpgJobetmaman met en avant la question de la conciliation vie privée -vie pro et donne des pistes aux mamans en quête d'un job.

 

Recrute maman met en relation annonceurs et candidates profilées mamans.

Une bonne complémentarité ! celia-recrutemaman.jpg

 

Mais, concrètement, Recrute Maman, c'est quoi ?

Comme son nom l'indique : un site de recrutement pour les mamans!

Une cible précise, une niche. Pourquoi un site pour les mamans ? Qu'est-ce qui les différencie des autres femmes ? Quel type de poste cherchent-elles à priori ? Y-a-t-il des annonceurs intéressés par ces profils ? Comment, en tant que maman, trouver des postes correspondant à des critères hors de la norme classique ? Comment être sûre de trouver un job qui réponde à mes besoins de mère de famille, à savoir avec des horaires plus souples, avec la possibilité de postuler près de chez vous, avec la certitude de ne pas avoir votre CV d'emblée mis de côté, avec des entreprises soucieuses de l'aménagement de votre parentalité, avec des employeurs capables de comprendre vos soucis de mère ou de future maman....

 

Autant de questions que s'est posées Célia René-Corail avant de lancer son site de recrutement pour mamans. Une cinquantaine d'annonces proposent d'ores et déjà des postes en CDI, CDD, ou avec un statut de VDI. Des centaines de mamans ont également postulé pour des emplois. Des entreprises sociétales, des PME à la recherche de compétences plus que de linéarité professionnelle ou de personnalités plus que de profils types font confiance à Recrute Maman.

 

 

Un label de confiance réciproque

La valeur ajoutée de recrutemaman.fr, c'est son label « family friendly », un label qui engage les annonceurs à considérer sans tabou la cible des candidates. Femmes enceintes, mamans d'une nombreuse famille, femmes désirant organiser leur temps de travail différemment ou encore mamans cherchant en priorité une société offrant des services logistiques. imagerecrutemaman

 

Cette relation de confiance entre les annonceurs de Recrute Maman et les candidates a déjà porté ses fruits. « Certaines femmes n'hésitent pas à mettre en avant leur grossesse ou leur désir d'aménager leur temps de travail lorsqu'elles postulent, ce que jamais elles ne feraient sur un site traditionnel » nous confie Célia.

 

 

Quels types d'emploi allez-vous trouver ?

 

 

Recrute Maman a été pensé par une maman pour les mamans... avec une logique 

de recherche plus réaliste et plus proche de leurs attentes. Le système dʼ icones 

notamment permet dʼidentifier dʼun coup dʼoeil les annonces qui leur correspondent. Et 

parce que chaque femme et chaque vie de famille est différente, elles ont le choix !

 

 

Les annonces sont répertoriées en 3 thématiques :

 

 

travail-a-domicile le travail à domicile ou près de chez vous

amenagementravail l'aménagement de votre temps de travail, (flexibilité des horaires) 

servicesentreprise les services aux salariés. (crèches d'entreprise, conciergerie..)

 

Pour l'instant pas de cvthèque et vous postulez en direct avec la garantie confiance de Recrute Maman.

 

 

Des offres ouvertes à tous !

Recrute Maman s'adresse aux mamans en priorité ... mais pas seulement. Pas de discrimination, les papas, les célibataires et globalement tous ceux qui cherchent à travailler autrement et concilier vie pro - vie perso ont aussi leur place !

 

 

Recrute Maman est une des premères étapes de la création de la société OPTIMOMS, société de conseil


pour la mise en œuvre de solutions innovantes dédiées aux mamans, fondée par Célia.


Repost 0
Published by sansinette - dans chercher un emploi..
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 13:14

 

Vous êtes un ancien sportif de haut niveau dont la carrière s'arrête, vous avez travaillé dans des missions humanitaires, vous êtes femme d'expatrié et de retour en France, vous êtes une maman qui a pris un congé parental...et pour vous tous, il est compliqué de trouver un job car..vous êtes différents !

 

Différents mais pas moins compétents ! et justement, vos compétences ..vous ne savez pas comment les valoriser. Vous ne rentrez pas dans les petites cases comme le dit le fondateur Thomas Grimaux d'un tout nouveau site (6 mois d'existence) dont le nom est très évocateur : parcours atypique.

Ce site, à la différence de tous ses concurrents, propose une recherche de candidats très novatrice. Au lieu de remplir des champs pré-enregistrés et de proposer votre CV en linéaire, vous invite à présenter vos qualités humaines, vos compétences, vos signes distinctifs, vos points forts, vos aptitudes spécifiques (ex résistance au stress pour un grand sportif, capacité à être multitâches et organisée pour une maman..) en complément de vos diplômes, expériences et parcours professionnel.

 

atypiqueparcours.jpg

 

Contacté par téléphone, Thomas Grimaux insiste sur le terme de parcours. "Nombre de personnes n'arrivent pas à émerger sur des sites traditionnels de recherche d'emploi car leur parcours non conventionnel ne permet pas de les faire émerger du reste des candidats, plus conformes aux trajectoires attendues pour certains types de poste. Avec notre système de hiérarchisation des mots clefs définis par le candidat lui-même pour se présenter lors de son inscription, un recruteur va immédiatment faire ressortir des compétences inhérentes à un parcours hors norme. Pour un poste à l'étranger qui demande une haute capacité d'adaptation ou de résistance au stress, à compétences égales voire moindres, le candidat répondant par son expérience atypique à ces aptitudes, aura plus de chances d'être contacté".

 

 

Aujourd'hui des pme, de grands groupes comme l'Oréal, ou des cabinets de recrutement ont fait confiance à parcours atypique en y déposant des offres d'emploi.

Attention cependant : vous devez être motivé(e)s pour vous inscire car l'enregistrement dure environ 1h !

 

Irait-on vers une nouvelle tendance RH..comme à l'anglo-saxonne où les entreprises font confiance en des personnalités alliées à des compétences plutôt qu'à des diplômes, des grades, et des parcours clonés ?..affaire à suivre.

 


Repost 0
Published by sansinette - dans chercher un emploi..
commenter cet article
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 10:18



C'est en discutant avec des amis chefs d'entreprise que j'ai eu envie d'écrire cet article, révélateur à mon avis de l'état d'esprit des femmes lors d'un entretien d'embauche.

Je vous explique : beaucoup de patrons de PME, plutôt dans la quarantaine, m'ont fait part de leur souhait depuis la création de leur entreprise, de constituer autour d'eux des équipes mixtes, et c'est généralement ce qu'ils ont fait.

 

 

femmedetete_1-copie.jpg

Dessin tiré de la BD "Dans mon open space" de James / ed. poisson pilote

 

 


Les hommes et les femmes sont très complémentaires, les femmes étant souvent plus pointilleuses, plus perfectionnistes qu'un homme. « Souvent, quand un projet est confié à une femme, je sais que les délais seront respectés et que la mission sera carrée...ce qui n'est pas toujours le cas des hommes ».dixit un homme..promis je n'ai pas modifié d'un iota ses propos !


Mais là où le bât blesse, c'est en amont, dans la course à l'embauche. Pourquoi ? Je ne parle pas là de plafond de verre ou d'autres discriminations salariales ou de responsabilité, mais tout simplement de la manière dont, souvent, les femmes se présentent lors des entretiens de recrutement.

Beaucoup de femmes, avec les mêmes compétences que les hommes, le même niveau d'études et une expérience similaire, ne se montrent pas assez convaincantes. (et certainement pas assez convaincues elles-mêmes).


Un chef d'entreprise déplore cette attitude : « nous cherchons à embaucher des femmes pour un poste de conseil, pour l'instant aucune n'a montré une volonté de s'impliquer vraiment dans la mission, se réfugiant derrière des arguments de logistique familiale et des contraintes d'organisation . Et pourtant elles ont les compétences ! »


Eh oui..c'est révélateur du problème de fond actuel : la femme sur qui repose la logistique des enfants se sent souvent coincée dans son évolution par peur de ne pouvoir confronter un job très prenant et des enfants dont il faut bien s'occupper le soir. Et, pour couronner le tout, le manque de confiance en elle -un aspect très répandu- pousse nombre d'entre nous à rester en réserve sur des postes à forte implication personnelle.


Et pourtant, en posant les choses clairement dès le départ, en entretien, les situations de non dit seraient vite balayées et les doutes réciproques également. La candidate serait rassurée sur l'aménagement de sa mission et pourrait s'investir plus sereinement. ; l'employeur aurait confiance en l'implication de sa salariée. Car souvent, c'est ce manque de transparence de l'employeur qui freine la motivation d'une femme : si elle sait qu' elle peut gérer comme elle le souhaite son boulot tant qu'il est fait mais que, occasionnellement, elle aura à donner un coup de collier supplémentaire, la candidate sait où elle met les pieds. Rien ne l'empêche, par la suite, avant de signer son contrat, de se renseigner pour confronter la réalité des faits dans l'entreprise !


Mais surtout, nous les femmes, prenons aux hommes ce don qu'ils ont : foncer en se disant qu'ils vont réussir et ne pas montrer leurs doutes ! Il sera toujours temps ensuite – si vous vous sentez dépassée -de chercher des solutions pour vous améliorer ou de revoir avec votre patron, vos objectifs et les moyens de les atteindre. Mais vous serez dans la place !



 

Repost 0
Published by sansinette - dans chercher un emploi..
commenter cet article
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 13:36


Vous cherchez un job et souhaitez vous préparer à vos futurs entretiens d’embauche, mettre toutes les cartes de votre côté, vous présenter sous votre meilleur profil et, surtout, vous entraîner à vous présenter…venez participer à une séance de coaching en image personnelle avec Tatiana Kochanova


Je vous avais présenté sur jobetmaman,Tatiana Kochanova, créatrice de la société

« Code to dress  » et coach en image de soi. Plus que du relooking, Tatiana vous apprend à être vous-même grâce à une manière d’être, de se mouvoir, de parler, de se présenter, autant d’actions que l’on fait au quotidien..mais sans conscience de l’image que nous véhiculons.

Et pourtant, tous ces détails de comportement et de nos gestes en disent long sur nous.


L’intérêt de cette approche de valorisation de l’image de soi ? Déjà apprendre à mieux se présenter et à marquer davantage son interlocuteur, reprendre confiance en ses capacités et aux qualités qui nous rendent intéressante, différente, et non plus transparente…même si  je suis persuadée que vous n’en êtes pas à ce point là !


Tatiana propose un atelier de coaching pour les lectrices de jobetmaman à des prix vraiment préférentiels !

 

Tarifs : 40 euros .

Séance prévue le samedi 10 avril 2010. A Paris (lieu à confirmer)

Prévoyez 4 heures d’atelier.(9h à 13h). 10  personnes maxi .

Inscription sur jobetmaman en laissant un commentaire ou en me contactant par mail. Pensez à me donner vos coordonnées exacts (adresse mail) et votre n° de portable pour vous joindre plus facilement.

 


Repost 0
Published by sansinette - dans chercher un emploi..
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 22:49
Un job à tout prix … !



Quand crise il y a …on fait marcher le système D ! Pour trouver un job, des idées originales apparaissent.. Des bonnes, comme des mauvaises.
Après le CV chanté de stivostin ou d’isabelle  Moreau « communique nique nique », oui, un bien beau slogan ...après les cv blogs, les cv filmés, les cv sur formats éprouvettes..est apparu le CV..campagne de pub par 4*3, rien de moins !
mauriange.jpg
A 53 ans, depuis 8 mois au chômage, moultes candidatures restées sans réponses, un blog et un site le présentant de manière pourtant orginale, un cadre s’offre son portrait sur les murs de Nantes! Il fallait oser..il l’a fait ! Bernard Mauriange a reçu une offre sérieuse et a retrouvé un job. Comme quoi avec une bonne accroche, on décroche un boulot..faut vraiment que je m'y mette moi aussi...

Le phénomène ne se cantonne pas à la France seulement. En Grande-Bretagne, une directrice financière colle son cv sous forme d’affiches dans les rues de sa ville...un homme joue également l’homme-sandwich à l’aéroport..
Aux grands maux les grands remèdes ! Bravo à ceux qui ont osé se lancer et qui ont décroché par leur ténacité et leur originalité, doublé d’une bonne dose de culot, un emploi. Leur personnalité a su convaincre.

Pourtant, se vendre littéralement pour trouver un emploi est il normal ? faire la différence à tout prix , privilégier la forme pour attirer l’attention sur le fond est-elle la voie la plus sûre pour se faire embaucher ?
Et vous, êtes vous prêtes à tout pour trouver non pas LE job..mais un job ? bébétatoué

Irez-vous jusqu’à vous faire tatouer des pubs ou des noms de marque sur le corps pour gagner votre vie…comme l'a testé un étudiant français Etienne Grandin ?

C’est ce que propose la société canadienne Tatad depuis 2004. Votre peau  devient support de pub..au grand dam de certains  qui y voient, à raison, une forme d'esclavage. voir sur ce sujet tatouages publicitaires

Qui sait...c e sera peut-être la prochaine étape d’une maman en quête d’un job .. ?

lire aussi
lepost
blog de corine hamet
entreprise globale


Repost 0
Published by sansinette - dans chercher un emploi..
commenter cet article
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 14:48



A votre image !..
C’eût pu être le nom de cette petite entreprise de Tatiana Kochanova. Elle l’a appelé Code to dress, un nom qui évoque le relooking ..mais pas seulement.

Code to dress, c’est une jeune entreprise qui vous propose un bilan de votre image, vous apprend à maîtriser celle-ci et à en faire une arme positive dans un cadre professionnel.

AND9566
J’explique.



Vous êtes une maman comblée..mais vous souhaitez reprendre un job et vous confronter aux employeurs. Problème : la maternité, l’éducation de vos enfants, la rupture pour certaines avec le milieu professionnel vous minent le moral . Vous ne savez pas comment vous présenter lors d’un entretien d’embauche, ni comment valoriser ces années passées à élever vos enfants.

Eh bien, nous avons la solution !
Tatiana, rompue aux techniques de stylisme et au langage vestimentaire par ses cours au sein de Créapole à Paris, vous accompagne dans votre positionnement.

«Tatiana,  quelle approche avez-vous pour faire    « accoucher » d’une image positive ? »
«  En décryptant avec vous votre personnalité, votre façon de vivre, vos goûts, vos attitudes,  vos envies, vos freins. Après ce bilan de personnalité, je vous fais travailler avec des objets, comme un miroir
» (miroir, dis-moi suis je la plus belle.?), « et vous apprend à vous ..regarder. Tout simplement, mais avec des yeux neufs. »

« Ensuite, en fonction de ce bilan, et selon une demande précise de ma part, je demande à des partenaires  visagiste, coiffeur, maquilleuse et styliste, de mettre en valeur vos atouts innés, vos qualités physiques en adéquation avec votre personnalité ».

L’objectif, vous l’aurez compris, n’étant pas de proposer de faire de vous une fashion victim, mais de vous redonner confiance en vous et en l’image positive que vous allez du coup renvoyer. En somme être
« visiblement vous » selon le slogan de code to dress. codetodress 1 pant

La seconde étape consiste à vous apprendre à communiquer –sans en avoir l’air – à travers le non dit. Vos gestes, votre manière de vous mouvoir, votre attitude générale en disent long sur vous et vous trahissent ! aïe, encore piégée..Cette fois, Tatiana décodera avec vous le langage gestuel ainsi que la présentation verbale.

« Le premier contact et l’image donnée en cette occasion influe à 60% sur le ressenti de votre interlocuteur. Ce sont ces quelques minutes qui vont lui donner envie ou non d’aller plus loin. La manière de se présenter est donc fondamentale et doit être claire et accrocheuse, en tout cas très positive et rassurante ».

 
En somme, quel que soit votre parcours, vous aurez toujours des actions positives à démontrer et sur lesquelles appuyer votre discours.(activités associatives, formations, créations diverses, projets en cours..).


L’agence code to dress existe depuis 1 an et demi. Sa fondatrice Tatiana a travaillé  au sein de gros cabinets de conseils internationaux avant de lancer son activité. C’est donc rompue au  
« business look » et à ses  codes qu’elle peut vous apporter son savoir-faire.

Si vous souhaitez suivre une formation, Codetodress vous propose 2 approches :

-1 : une approche plus globale, par groupe de 15 personnes maximum, où, en 4h de séance, l’agence vous prodiguera des astuces pour valoriser vos projets et augmenter votre estime de soi –
2 :  une approche plus personnalisée à travers un coaching individuel de plusieurs séances.

Une prochaine session vous sera très bientôt proposée. Pensez alors à vous inscrire !


01 45 62 35 87
06 24 86 59 23

www.codetodress.fr

contact@codetodress.fr

Repost 0
Published by sansinette - dans chercher un emploi..
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 11:47


Aide à la garde d’enfants pour parents isolés

Vous êtes demandeur d’emploi et parent isolé, donc seule à élever votre petite famille ? Or, vous venez de trouver une formation, mieux, un emploi ou encore vous souhaitez monter votre entreprise ? Oui mais vous avez forcément des frais de garde pour vos enfants et vous n’avez pas les moyens de tout financer ? Vous pouvez vous faire aider par l’AGEPI.

Vous devez remplir quelques critères :
- vos enfants doivent être âgés de moins de 10 ans et vous en assurez la garde
- vous recevez un revenu minimum (RMI, RSA revenu de solidarité active, allocation pour handicapé..) ou vous êtes au chômage mais sans indemnisation
 
  •     Votre nouvel emploi en CDD ou CDI doit être d'une durée minimum de deux mois
  •     Pour une formation, même à distance, elle doit être d'une durée minimum de 40 heures
  •     Si vous avez un projet de création d'entreprise, vous devez fournir une copie du récépissé d'immatriculation au registre du commerce et des sociétés ou au répertoire des métiers.

Quels avantages pour vous ?
Le montant de l’aide, versée une seule fois, dépend du nombre d’enfants et du temps de travail ou de formation exercé. Pour voir le détail des indemnités le site du service public est assez clair…
servicepublic


Pour en bénéficier, il vous suffit d’en faire la demande auprès du Pôle emploi , le mois suivant votre changement de situation.

Ce serait dommage de ne pas en profiter…car vous le valez bien !




Repost 0
Published by sansinette - dans chercher un emploi..
commenter cet article
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 22:07



Vous cherchez un emploi..mais vous en avez assez d’attendre LA réponse  à la énième annonce à laquelle vous avez répondu  ? Vous rêvez d’être LA première à envoyer votre candidature, d’évincer toutes les autres et que l’on appelle que vous, seulement vous ?

Le «marché latent»représente 32% du marché de l’emploi cadre.*(source Apec). Ce qui, en clair, correspond aux postes non publiés mais accessibles via les candidatures spontanées, les forums et salons et le vivier des cvthèques, voire, le fameux réseau. Mais cela ne suffit pas toujours. Et, pour garder une longueur d’avance sur les autres en ciblant mieux ses candidatures, il faut se montrer attentif à toutes les infos économiques, et aux non dits.  Un peu compliqué et surtout très long et..fastidieux !

Eurêka, depuis peu, la cart@jobs de Jobetic permet un aperçu national des entreprises susceptibles d’embaucher..Pas mal l’outil ! Ainsi, au lieu d’envoyer un nombre incalculable de Cv, anticipez et devancez leur parution ! Vous serez ainsi les premières à proposer votre candidature. Tout le monde y trouve son compte sans doute : un gain de temps et d’énergie pour les demandeurs d’emploi, et surtout d’argent pour les entreprises qui auront ainsi la possibilité de se constituer une base de cv à moindre coût puisque sans frais d’annonces et sans facturer les services d’un cabinet de recrutement..

Mais comment ça marche ?
Grâce à une longue traque à l’info, même le moindre petit billet dans un canard local annonçant la construction d’une usine, l’implantation d’une nouvelle filiale, d’un secteur en voie de développement, d’un service en plein recrutement, jobetic recueille suffisamment d’éléments pour nous restituer, à travers une carte de France, les points économiques
« prometteurs » pour les semaines à venir.

Votre recherche peut s’effectuer par secteur géographique ou par secteur d’activité.

Ensuite, à vous de jouer et d’envoyer un bon CV et une lettre de motivation convaincante ! faut pas pousser, on ne va pas le faire à votre place..

http://www.jobetic.net/Cart-jobs_r58.html
*75% du marché de l'emlpoi global (souce portail de la francophonie)


Repost 0
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 22:40
Travailler sera pour vous un besoin financier.. ?  ou une envie de changer de cadre de vie ? si vous étiez en congé parental ou en tout cas si vous éleviez vos enfants 24h/24…est-ce un moyen d’avoir une vie sociale différente et plus…disons reconnue que de garder les bambins a la maison !? un besoin de s’évader quand on n’en peut plus des couches, des cris, des courses, du repassage et du ménage..et que l’on se dit qu’il y a intellectuellement, plus épanouissant finalement ?

Si la réponse vous saute aux mirettes, n’hésitez pas, foncez !

Mais dites-vous bien quand même que, tant que bébé est petit, le gain entre un salaire et les frais de garde d’enfants n’est pas forcément évident..car une bonne partie de votre salaire partira en « fumée » en tout cas mois par mois, même si en fin d’année on s’y retrouve avec les déductions fiscales…

En même temps,, avec les nouvelles mesures envisagées un temps dans le cadre de la RGPP, (Revue Générale des Politiques Publiques), où il était envisagé de supprimer ou de réduire les allocations allouées lors d’une prise de congé parental…avec le chômage en croissance, il peut-être bon de réfléchir à une reprise anticipée de la vie professionnelle.

Bon, votre décision est prise, vous êtes certaine de vouloir reprendre votre destin professionnel en main, pensez bien à ce que vous souhaitez faire.
Reprendre la même activité qu’avant (sous réserve qu’il y ait encore une place à prendre surtout dans votre ancienne boîte), changer de société, en profiter pour vous reconvertir professionnellement (voir les possibilités d’aide à la formation).
Pensez également à vos disponibilités en termes d’horaires, de trajet et aux priorités que vous souhaitez mettre en avant. Un plein temps sera certes plus attractif pour un employeur..mais aurez-vous les moyens de suivre scolairement vos enfants ? Renseignez-vous sur ce que peut vous offrir votre ancien employeur en termes de temps partiel et si votre job risque d’en être très affecté.

Enfin, mettez en avant vos compétences tant professionnelles qu’humaines ou extra-professionnelles. Par exemple, si vous avez été membre actif d’une association, mettez-le en avant, cela montre votre dynamisme et votre besoin de vous investir dans une cause…à condition de ne pas parler du club de philatélie ou de « macramé » où vous retrouvez régulièrement vos amies…cela doit apporter un vrai plus à votre profil.

Bien. Maintenant vous savez davantage ce que vous voulez ?
Passez à la phase « bilan de vos compétences » !


Repost 0

Suivez-moi ici aussi !

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

 

 

 

C'est d'actu

 

 

guidemampreneurs  Sortie du guide des Mompreneurs

de Valérie Froger

Qui sont-elles ? comment font-elles ?

Portraits et conseils.

 

 

 

Vidéos